Madmagz est en activité depuis… 2010. Si le logiciel a évolué au fil des années, considérant l’évolution des usages, des technologies et notre vision, une complète refonte s’est avérée nécessaire.

Après plus de peine que nous ne l’aurions voulu, la nouvelle version de Madmagz est là ! Si la mission est identique (permettre de créer de façon simple et collaborative des magazines web, PDF ou papier), nous avons reconstruit le logiciel depuis zéro.

Principales améliorations et nouveautés

Il y en a des dizaines : voici les principales.

Les maquettes de magazine

Plus les maquettes sont riches de possibilités graphiques, plus vous serez fiers de vos magazines !

  • Gestion des double pages
  • Gestion des lettrines, des signes de fin d’article, etc.
  • « Effets spéciaux » visuels : images dans des cercles ou toute espèce de forme, images qui se chevauchent, à cheval sur deux pages, etc.
  • Gestion de palettes de couleur : le choix d’une couleur va s’appliquer à différents éléments dans une page : lettrine, titres, symbole de citation, formes, etc.
  • Etc.

Édition d’images

  • Gestion d’une médiathèque : vous pouvez réutiliser vos images
  • gestion des crédits d’images
  • outils de manipulation : rotations…
  • etc.

Édition de texte

  • Une même zone de texte peut porter plusieurs styles : grand titre, titre moyen, citation…
  • Gestion des colonnes : quand le texte arrive en bas d’une colonne, il continue dans la suivante (dans l’image d’exemple, la zone bleutée est une seule et même zone de texte)
  • Gestion de l’interlignage, des caractères spéciaux, liens, retour en arrière et en avant, etc.

Collaboration

Attention, changement total d’approche : si les rôles (rédacteur en chef, rédacteur en chef adjoint et rédacteur) subsistent avec leurs principales prérogatives, tout le reste est nouveau !

Avant tout, la principale nouveauté est que le rédacteur en chef assigne des pages à ses équipiers : ceux-ci ne peuvent donc éditer que leurs pages. C’est aussi lui qui nomme ses coéquipiers.

Le rédacteur en chef (chief redactor) dispose de plusieurs paramètres : masquer ou révéler le chemin de fer aux collaborateurs, leur permettre de manipuler ou pas le chemin de fer (ajouter, déplacer ou supprimer des pages), permettre aux collaborateurs de s’assigner des pages entre eux sans passer par leur commanditaire, etc.

Le rédacteur en chef peut déléguer son rôle à un coéquipier.

Divers

  • Un centre de notifications concentre l’activité de votre magazine
  • Une corbeille permet de récupérer les pages supprimées
  • Possibilité de dupliquer les pages, de les nommer (utile dans les projets avec beaucoup de collaborateurs), etc.

Publication

  • Un magazine est publiable même si le nombre de pages n’est pas un multiple de quatre
  • Vous pouvez dépublier et republier votre magazine sans que son lien ne change
  • Vous pouvez connaître l’audience de votre magazine au moyen de Matomo.

Quand sera-t-elle disponible ?

C’est déjà possible… pour les grandes entreprises. Nous comptons déjà plusieurs belles références : Caisse d’Épargne, Castorama, Konica Minolta, Médiamétrie, MACIF, etc.

L’offre en self service (vous créez votre magazine en ligne de façon autonome) devrait être lancée au 2e trimestre de 2024.

L’offre éducation pour les établissements scolaires et les collectivités (abonnement annuel) devra être déployée à la rentrée 2024. Des tests seront conduits dès le premier trimestre de 2024.

Que deviendront mes magazines actuels ?

Les deux versions coexisteront jusqu’en 2025 inclus. Par la suite, vous pourrez les télécharger et la version actuelle sera supprimée.

Et maintenant ?

Suivez l’actualité de ce blog : nous en reparlerons souvent.

Catégorisé:

Étiqueté dans :