Il n’y a pas eu que du mauvais, dans le confinement de 2020. En effet, à l’école polyvalente Franc-Nohain, il a permis de créer le magazine scolaire en ligne Le Mag de Franc-Nohain et ainsi de garder le lien entre l’école, les parents et les élèves. 2 ans et demi après, un regard en arrière permet de voir les bienfaits de ce travail accompli par le corps enseignant et les enfants de l’école… mais pas de compter le nombre de magazines édités : car depuis, l’école ne s’est plus arrêtée ! Retour sur une expérience de journal scolaire réussie et pérenne.

Magazine créé avec Madmagz.

Points clés du projet 

  • Nom du projet : Le Mag de Franc-Nohain
  • Responsable du projet : Igor SARAF (Directeur) et 2 enseignants
  • Durée du projet : année scolaire
  • Établissement : Ecole Franc-Nohain, Paris (Académie de Paris)
  • Niveau scolaire : 270 élèves, de la maternelle au CM2
  • Contexte : Journal d’école
  • Outils et ressources numériques : ENT, MADMAGZ

Description du projet et objectif pédagogique

Le premier objectif du journal scolaire de l’école Franc Nohain consiste à valoriser les actions accomplies dans chaque classe sur une période donnée. Par ce biais, ce sont l’expression écrite et le sentiment d’appartenance à l’école qui sont travaillés. Par la même occasion, le projet permet de donner un sens différent aux apprentissages effectués en classe : car pour pouvoir partager une expérience dans le magazine, il faut d’abord en comprendre la raison d’être et l’intérêt. Ainsi, les élèves réfléchissent ensemble avec leur instituteur à ce qu’ils souhaitent présenter, pourquoi, comment et à se répartir les tâches. De la sorte, c’est toute l’école qui participe avec fierté à un même projet final : le Mag de Franc Nohain.

Etapes clés du projet

L’établissement produit 2 éditions du Mag de Franc Nohain : la première, début décembre et la seconde, fin mai. Un mois avant, chaque classe se réunit en comité pour discuter de ce qu’elle mettra dans le journal. Sont alors décidés les thèmes des articles, leur format et leurs auteurs. Certains peuvent être rédigés à plusieurs, d’autres peuvent être le fruit de la rédaction d’un seul élève. Au final, 2 pages minimum sont dédiées à chaque classe. Chacune ayant un ordinateur à disposition, les élèves tapent directement leurs articles et les envoient au directeur après vérification par l’enseignant. L’objectif étant de ne pas y passer trop de temps. C’est enfin Monsieur SARAF et 2 enseignants qui se chargent de la mise en page finale sur la plateforme MADMAGZ avant impression. Aux 4 coins de l’école, les élèves peuvent consulter le fruit de leur travail version papier. Outre la diffusion via l’ENT de l’école, un exemplaire est posé dans chaque classe, à la bibliothèque, au centre de loisirs, chez la gardienne et chez la psychologue.

Apport du projet

Travailler sur un journal d’école offre des moments de production d’écrits riches aux élèves. Résultat : l’implication est plus importante que s’il s’agissait d’un travail d’expression écrite commun. Le travail en groupe, lui, favorise les liens sociaux et permet de développer l’expression orale. Enfin, le sentiment d’appartenance et la fierté du travail accompli se voient dans la motivation des élèves à travailler sur leurs articles. Au vu de tous ces beaux résultats, on comprend les désirs naissants de créer désormais des journaux de classe. On ne peut donc que souhaiter bonne route à l’école de France Nohain pour la suite !

Newsletter_NL Madmagz

Restez informés !

Recevez chaque mois des actualités, des conseils et des retours d’experiences